Les dimanches aux Clochards Célestes

À 18h30, les dimanches, les portes du théâtre s’ouvrent pour vous offrir des soirées hétéroclites, qui sont autant de propositions pour réinterroger librement la parole, la poésie et le jeu. Autant de manière de passer une belle soirée avant d’attaquer la semaine !

Vous pouvez ainsi assister et participer aux scènes ouvertes de slam proposées par le Cercle des Poètes à la Rue, aux revues de presse théâtrales de la compagnie La Grenade, aux variations poétiques de la compagnie Le Grand Nulle Part, ou à des lectures et cabarets proposés par les compagnies associées.

 ★ Programme d’octobre

dimanche 8 à 18h30 : soirée slam avec le Cercle des Poètes à la rue.

 

★ dimanche 15 Octobre à 18h30 La Poésie sauvera le Monde de Jean Pierre Siméon. Par Olivier Borle et Marc Lauras au violoncelle
Paru en 2015, véritable manifeste poétique et politique, le texte précise, nomme, pointe des enjeux sociétaux contemporains qui nous paraissent absolument essentiels et décisifs. Jean Pierre Siméon, poète et directeur du Printemps des Poètes y défend la langue des poètes, tue et asphyxiée par la «novlangue» de nos sociétés libérales folles.
La parole poétique surgit et explose dans cet essai majeur et indispensable.

 

★ dimanche 22 Octobre à 18h30. Pas revoir. Concert piano par David Mambouch.
David Mambouch met en musique les poèmes du recueil « Pas Revoir » de Valérie Rouzeau, depuis que cette lecture le saisit il y a plus de dix ans. Il nous donne à entendre quelques unes de ces compositions, pendant une heure d’intimité et de sensibilité ténue.

 

★ dimanche 29 à 18h30 : revue de presse théâtralisée par la Cie La Grenade.
Régulièrement, vous vous dites : « Faut vraiment que je prenne le temps de me renseigner sur l’actualité moi… » ? Eh bien, on s’est dit la même chose. Tous les deux mois, on vous rendra compte de nos recherches très sérieusement, avec des strass et des trompettes. Venez découvrir La Revue de la Grenade, création semi-improvisée sur l’actualité à partir du 29 octobre au théâtre des Clochards célestes.

Entrée libre.