Dépayser

À partir d’Andromaque de jean racine

DU 26 AU 31 JANVIER 2022

TOUS LES JOURS 19H30
SAM. ET DIM. 16H30

À PARTIR DE 15 ANS
DURÉE : 2H45 AVEC 1 ENTRACTE

D’un côté, la troublante expérience du dépaysement provoquée par les langues étrangères. De l’autre la puissance d’Andromaque de Jean Racine, tragédie en alexandrins dans laquelle Hermione, Oreste, Pyrrhus et Andromaque essayent vainement de surmonter leurs passions. L’un comme l’autre renvoient à notre condition humaine : constamment dépassés par ce qui nous entoure, on ne se comprend jamais vraiment. Que cela soit d’une langue à l’autre, mais aussi dans la même langue, ou de soi à soi. C’est ce tragique-là, insoluble et profondément humain, que porte en lui Dépayser.

Dépayser revisite les alexandrins d’Andromaque en y mêlant des extraits en langues étrangères, le tout porté par les comédien.ne.s de la Compagnie du Sabir. Avec cette version d’Andromaque, chacun.e peut renouveler son regard sur les émotions de la tragédie, se laisser emporter par la musicalité des langues, envahir par la force des passions déployées et toucher par l’expérience d’être ému.e.s, ensemble, au-delà des mots.


Ce spectacle est proposé pour un public francophone et un public non francophone.
Coproduction : Théâtre des Clochards Célestes, Centre Culturel Boris Vian
Avec le soutien de : Anis Gras – le lieu de l’autre, Théâtre de la Croix-Rousse, Fonds de dotation InPACT, Ministère de la Culture, Association Filigrane Rhône-Alpes, 
Fondation Humanité Digital et Numérique, Centre Social Charpennes-Tonkin


Rencontre avec l’équipe à l’issue de la représentation : jeudi 27 janvier 2022


La compagnie du sabir

 

AVEC

Marina Cappe
Valentin Dilas
Gregor Daronian Kirchner
Camille Jouannest

Mise en scène

Brune Bleicher

Scénographie

Sabine Algan

Dramaturgie

Mathieu Huot

Conception et régie son

Raphaël Fouilloux

Lumières

Martín Barrientos

LA COMPAGNIE DU SABIR

Le Sabir : langue de relation utilisée entre des locuteurs ne parlant pas la même langue et placés devant la nécessité de communiquer. Les créations du Sabir abordent des thématiques qui questionnent les non-dits de notre imaginaire collectif. À partir de recherches et de rencontres, elles offrent aux spectateur.trice.s une expérience commune dont l’interprétation reste propre à chacun.e.