Le cabaret des indociles

De Margot Thery

LES 28 ET 29 JANVIER 2023

FESTIVAL AZIMUTS
SAM. 28 À 15H
DIM. 29 À 16H30

DU 30 JAN. AU 5 FÉVRIER

TOUS LES JOURS 19H30
SAM. 4 ET DIM. 5 16H30
RELÂCHE LE MERCREDI 1er FÉVRIER

À PARTIR DE 14 ANS
DURÉE : 1H20

Le cabaret des indociles est une traversée frénétique d’un moment de l’histoire : on suit le quotidien de trois jeunes mineures, Adèle, Louise et Luce, internées en centre de rééducation pour jeunes filles dans les années 1950. Au sein d’un environnement austère et sévère où les ateliers et les devoirs rythment les journées, sommées de retrouver leur « vocation féminine », c’est finalement leur élan vital qui explose. Dans une quête frénétique d’émancipation, elles vont détourner de manière ludique tout ce qui les entoure, ingérer et travestir le pragmatisme intemporel des institutions, mais surtout rêver, s’amuser, transformer la morosité ambiante en cabaret éclatant.

 Inspiré d’archives de ces centres de rééducation pour « mauvaises filles », la pièce explore l’antagonisme des écrits intimes avec les discours médicaux et judiciaires de l’époque. Il s’agit de faire entendre la voix de ces adolescentes, de les sortir de l’oubli en les rendant visible et d’en faire des symboles de lutte.


Coproduction : Théâtre Jean Marais, Théâtre des Clochards Célestes
Avec le soutien de Radio Béguin et Swinging Bobine


Rencontre avec l’équipe à l’issue de la représentation : lundi 30 janvier 2023


Le Théâtre Marguerite

 

Avec

Maud Gentien
Mathilde Saillant
Marine Simon

Voix

David Achour
Camille Viguié

Mise en scène

Margot Thery

Scénographie

Benjamin Lebreton

Costumes

Alex Costantino

Musique et son

Léo Gully

Lumières

Manuella Mangalo

Le théâtre marguerite

Le Théâtre Marguerite est une compagnie fondée en 2021 avec le désir et la volonté de réunir des équipes d’artistes autour de projets mettant en avant la création originale. La compagnie défend un théâtre où les moyens d’expression sont variés, où les corps et les mots tiennent une place équivalente. Notre ambition n’est pas de délivrer des réponses mais bien de questionner en racontant des histoires.