La mort n’est que la mort si l’amour lui survit

De Jean-Pierre Siméon

DU 19 AU 23 JANVIER 2023

JEU. ET VEN. 19H30
SAM. ET DIM. 16H30
LUN. 19H30

À PARTIR DE 11 ANS
DURÉE : 50MIN

La mort n’est que la mort si l’amour lui survit est une réécriture du mythe d’Orphée par l’auteur contemporain Jean-Pierre Siméon. Il propose six tableaux qui retracent six moments importants dans la vie d’Orphée.

On y découvre Orphée le poète, le voyageur, l’amoureux, le héros, le sage. Grâce à la musique et aux mots, il arrive à surmonter les obstacles qui se dressent devant lui de façon miraculeuse. Et pourtant il n’est pas un guerrier. Sa seule arme, c’est la poésie. Le courage chez Orphée ne consiste ni à combattre ses ennemis ni à ne pas avoir peur, mais à se montrer tel qu’il est : humain et aimant. Le courage d’Orphée est contagieux, lui qui a le courage d’aimer et de plonger dans ses propres ténèbres.

Ici, chaque souvenir d’Orphée est accompagné d’un chant dans une langue différente et a une fonction propre : libératrice, consolatrice, mémorielle. Le chant d’Orphée est avant tout un chant du cœur, qui dépasse les barrières de langues.

 La forme rituelle du spectacle nous plonge dans une cérémonie en l’honneur d’Orphée et nous convie à un moment intimiste qui célèbre la magie de la poésie.

Coproductions : DRAC île-de-France, ville de Paris, CAF de Paris,Théâtre Dunois, Factorie-Maison de Poésie de Normandie, PADloba dans le cadre de résidence, Coproduction du Théâtre du Champ Exquis, Scène conventionnée jeune public : art, enfance, jeunesse de Blainville/Orne, Normandie.


Rencontre avec l’équipe à l’issue de la représentation : vendredi 20 janvier 2023


Compagnie Rêve Mobile

 

Avec

Béatrice Venet

Mise en scène

Béatrice Venet
Gautier Boxebeld

Scénographie

Cassandre Boy

Regards scénographiques

Renaud Bechet

Aide aux costumes

Augustin Rolland