Vert territoire bleu

de Gwendoline Soublin

DU 22 AU 26 JUIN 2022

TOUS LES JOURS 19 H 30
SAM. ET DIM. 16 H 30

À PARTIR DE 14 ANS
DURÉE (ESTIMÉE) : 1 H 20

Après une catastrophe nucléaire, une Nation sans nom éructe des lois totalitaires et militaristes. À seize ans, les garçons partent à la guerre et les filles pondent les futurs combattants. Deux adolescents, N. et K., s’enfuient le jour de leur recensement. Ils se réfugient dans un bois « secure » saturé d’ondes radioactives. C’est la zone interdite dans laquelle plus personne ne vit et où les sangliers prolifèrent autant que les tournesols jaunissent au césium. Au milieu du bois, il y a une maison. Un Vieux est là, immobile sur sa chaise. Sans mot et pas crevé. À peine bat-il d’un œil. Malgré la radioactivité, les adolescents décident de s’installer chez lui. Au moins ici, dans ce paradis sous périmètre, il y a du possible et personne ne viendra les y trouver. Mais comment inventer la vie et ses règles quand on ne sait rien et qu’alentour les fusils mitraillent ? À quelle utopie rêver au milieu du désordre et des métastases ? Entre vert et bleu, la couleur de demain se cherche. Et la mort rôde, en habit de spationaute.

Ce sont deux enfants à qui l’on n’a pas raconté les histoires de leur passé. Ce sont deux adolescents en fuite, là où tout a été détruit par une catastrophe nucléaire qui cicatrise mal. Ce sont deux rebelles, évadés d’une nation totalitaire. Ce sont deux adultes en devenir, qui fabriquent leur propre utopie, sans modèle. Ce sont deux Adam et Eve, aux prises avec un jardin radioactif. Ce sont deux grands cris pour trouver du possible.

 Comment reconstruire son humanité dans un monde dévasté ? Comment s’émanciper quand on n’a connu que l’aveuglement ? Manger des poulets métastatiques en attendant l’arrivée des martiens. Planter des tournesols pour respirer plus grand. Faire un gosse et lui apprendre à tirer au fusil. Remonter le temps pour savoir comment c’était, le monde d’avant. Inventer un nouveau territoire, vert, à perpétuité ?


Coproduction : Théâtre des Clochards Célestes, Maison Maria Casarès, Ensatt, Glob Théâtre de Bordeaux, Scènes Nomades en Deux-Sèvres


Rencontre avec l’équipe à l’issue de la représentation : jeudi 23 juin 2022

cie nuit verticale 

 

AVEC

Lauriane Mitchell
Yoann Jouneau

MISE EN SCÈNE

Marion Lévêque

SCÉNOGRAPHIE

Arnaud Chevalier

CONSTRUCTION

Baptiste Pouille

COSTUMES

Estelle Boul

SON

Camille Vitté

LUMIÈRES

Sandrine Sitter

COMPOSITION ET MUSIQUE

Thomas Fossaert

compagnie nuit verticale

La Compagnie Nuit Verticale a été créée en 2019 par la metteuse en scène Marion Lévêque. De la fiction et des histoires émancipatrices. De la nuance et de la complexité. Démonter les mécanismes. Donner l’occasion de regarder à travers d’inhabituels prismes. Tendre un miroir aux spectateur·rice·s afin qu’ielles y voient le reflet inversé du monde, qu’il soit beau ou laid. Rester vertical dans la nuit.